Sérologie

La sérologie est l’étude des sérums et des variations ou modifications de leurs propriétés au cours des maladies.

Depuis les progrès de la biologie, elle consiste surtout, via ce qu’on appelle communément une analyse de sang, à mettre en évidence des indices de présence de pathogènes dans l’organisme, au moyen de différents tests. Elle permet une approche quantitative et qualitative, avec par exemple le dosage d’anticorps spécifiques. Elle est donc liée à l’étude des immunoglobulines du sérum sanguin ou d’autres liquides organiques. Elle est utilisée comme outil diagnostic, comme outil de dépistage (SIDA, Hépatite, etc.), comme outil épidémiologique et de plus en plus écoépidémiologique.

En raison de réactions croisées, du développement à bas bruit de certains pathogènes, ou du délai nécessaire à l’apparition détectable d’anticorps, ce n’est pas un outil de diagnostic fiable à 100 %.

Une « sérologie positive » pour un micro-organisme X (ou séropositivité) signifie simplement que l’organisme a, dans un passé plus ou moins récent, combattu le micro-organisme X. Ce micro-organisme peut ne plus être présent, mais si plusieurs sérologies successives montrent une augmentation du taux d’anticorps, c’est qu’il y a infection (ou réinfection) en cours.